Bonne année 2016

Bonjour,

Aujourd’hui je ne vous parlerai pas de couture, je ne vous parlerai pas de tricot (mais un peu quand même).
J’écris cet article, qui normalement sera court, pour vous souhaiter une superbe année 2016! J’espère qu’elle sera pleine d’amour, de partage et de conscientisation.
Cet article sera plus « personnel », il y a un peu de « confidence ». Si cela ne vous intéresse pas je comprendrai parfaitement et mes vœux sont écrit en gras à la fin.

Je ne suis pas une adoratrice des résolutions, tout simplement parce que quand je me fixe des limites, des objectifs trop précis, des horaires je ne les respecte pas.
Mais je crois qu’il faut des idéaux, je pense qu’actuellement dans notre société, nous devrions être idéalistes. Notre monde la terre n’a pas besoin d’objectifs elle a besoin d’idéaux. De réfléchir, de comprendre ce que nous pouvons/devons faire pour nous/la sauver.

Je sais qu’avec la cop21 on en a beaucoup entendu parler. Pour se préserver il faut trouver une autre manière de consommer ! Nous ne sommes pas perdu, partout dans le monde il y a des communautés qui veulent tout changer et se battent pour ça (je vous invite à regarder le documentaire/ou lire le livre de Naomi Klein « tout peut changer » qui est réellement positif).
Tricoter et coudre c’est une « autre » consommation, certes nous consommons des matériaux et cela ne nous empêche pas de consommer « normalement » en dehors de notre activité. Mais, nous comprenons la valeur des objets que nous produisons. Coudre cela prend du temps, tricoter encore plus. Nous comprenons la valeur de la main d’œuvre via nos heures passées devant nos ouvrages, nous comprenons le prix du matériel quand on observe nos artisan-e-s préféré-e-s créer nos laines dans le respect des animaux et l’amour de créer quelque chose d’original et qualitatif. Du temps investis par les « teigneuses » de laine. Comprendre sa consommation et en peser le poids, c’est pour moi un premier pas indissociable vers le changement!

Alors mon idéal, pas forcément pour 2016, peut être à plus long terme c’est de s’engager.
Pas forcément pour le climat, mais pour quelque chose. Un idéal auquel je crois, avec des gen-te-s  (ou sans). L’évolution ne se fait pas qu’avec des grands évènements par des personnes « importantes ».

Dans le cadre de mon mémoire, j’étudie un petit groupe de femmes membre d’un parti politique wallon régionaliste des années 70. Ce groupe de femmes bien qu’étant membre de ce parti va s’engager pour « l’émancipation des femmes ».  Elles ne vont pas accomplir des manifestations incroyables, elles ne vont pas soulever les foules, elles n’auront pas de « victoires ». Certaines étaient des féministes affirmées et « accomplies » d’autres refusaient ce qualificatif et se qualifiaient de « modérées ». Mais à leur échelle : elles ont distribués des questionnaires concernant le travail des mères de famille, organisés des séances d’informations pour les femmes de leur parti, se sont rassemblées pour créer des tracts à distribuer concernant la légalisation de l’IVG, ont essayé de sensibiliser les hommes de leur parti et on pousser pour mettre des femmes en positions utiles sur des listes électorales. Ce n’est pas « grand chose » en terme d’histoire du/des féminismes. Mais l’important ce ne sont pas seulement les grandes choses mais AUSSI les réseaux, les petites mains, ceulles qui ont changé 3 personnes autour d’eulles.

Alors cette année ou l’année prochaine ou l’année d’après : j’aimerais m’engager (et bien sur tricoter des chaussettes).

On peut s’engager partout, on peut s’engager soit même. Mais je dois m’engager et de manière responsable. J’ai cette fâcheuse tendance à ne jamais terminer ce que je commence. Comme si j’avais peur de finir quelque chose.

Désolée pour cet article personnel qui j’en conviens n’intéressera pas forcément mes lectrice-eur-s. Et désolée pour le ton « bisounours » 😀

Je vous souhaite vraiment tous l’amour possible et la meilleure santé pour l’année à venir. Des familles et/ou ami-e-s aimant-e-s c’est l’important, le bon vivre en société et partager partager partager.

Je vous retrouve bientôt pour d’autres articles, d’autres podcasts et d’autres aventures !

Que du love en 2016 !

giphy
Un câlin qui me ressemble – un peu awkward – mais un câlin quand même.

A bientôt,
Laura.

Publicités

2 réflexions sur “Bonne année 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s